Err

Les Médicaments Vétérinaires

metacam

 

Composition

Suspension orale, pour 1 ml :
MELOXICAM : 0,5 mg
(soit 0,017 mg par goutte)
Benzoate de sodium : 1,5 mg

Propriétés

• Propriétés pharmacodynamiques :
Le méloxicam est un AINS de la famille des oxicams. Il inhibe la synthèse des prostaglandines, ce qui lui confère des propriétés anti-inflammatoire, antalgique, anti-exsudative et antipyrétique. Il réduit l'infiltration leucocytaire dans les tissus enflammés. A un moindre degré, il inhibe également l'agrégation plaquettaire induite par le collagène. Les études ont démontré que le méloxicam inhibe davantage la COX-2 que la COX-1.
• Propriétés pharmacocinétiques :
Si l'animal est à jeun au moment du traitement, les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes en environ 3 heures. Si l'animal est nourri au moment de l'administration, l'absorption peut être légèrement retardée.
Il existe une corrélation linéaire entre la dose administrée et la concentration plasmatique. La liaison du méloxicam aux protéines plasmatiques est d'environ 97 %.
Le méloxicam se retrouve principalement dans le plasma. Il est aussi essentiellement excrété par voie biliaire, les urines ne contienant que des traces du composé parent. Cinq métabolites principaux ont été détectés, pharmacologiquement inactifs. Le méloxicam est métabolisé en un dérivé alcool, un dérivé acide et plusieurs métabolites polaires. La principale voie de biotransformation chez le chat est l'oxydation, comme pour les autres espèces étudiées.
La demi-vie d'élimination est de 24 heures. La détection de métabolites du produit dans les urines et les fèces, mais pas dans le plasma, est indicative de leur excrétion rapide. 21 % de la dose récupérée est éliminée dans l’urine (2 % sous forme inchangée, 19 % sous forme de métabolites) et 79 % dans les fèces (79 % sous forme inchangée, 30 % sous forme de métabolites).

Indications

Chez les chats :
— Réduction de la douleur et de l’inflammation post-opératoires légères à modérées consécutives aux interventions chirurgicales, par exemple chirurgie orthopédique et des tissus mous ;
— Réduction de la douleur et de l'inflammation lors de troubles musculo-squelettiques chroniques.

Administration et posologie

Voie orale.
Chats :
• Douleur et inflammation post-opératoires : 0,05 mg/kg de méloxicam par 24 heures après un traitement initial avec METACAM® 2 mg/ml Solution injectable pour chats.
La dose de suivi peut être administrée une fois par jour (à intervalles de 24 heures) jusqu’à 4 jours.
• Troubles musculo-squelettiques aigus : une dose unique de 0,2 mg/kg de méloxicam le premier jour. Poursuivre avec une dose d'entretien de 0,05 mg/kg de méloxicam, une fois par jour (intervalles de 24 heures) aussi longtemps que la douleur et l’inflammation persistent.
• Troubles musculo-squelettiques chroniques : une dose unique de 0,1 mg/kg de méloxicam le premier jour. Poursuivre avec une dose d'entretien de 0,05 mg/kg de méloxicam, une fois par jour (intervalles de 24 heures). La réponse clinique est habituellement observée dans les 7 jours. En l’absence d’amélioration clinique, arrêter le traitement au bout de 14 jours maximum.
— Posologie en utilisant le compte-gouttes du flacon :
Dose de 0,2 mg/kg de méloxicam : 12 gouttes par kg.
Dose de 0,1 mg/kg de méloxicam : 6 gouttes par kg.
Dose de 0,05 mg/kg de méloxicam : 3 gouttes par kg.
— Posologie en utilisant la seringue-doseuse (pour les chats de 2 kg au moins) :
La seringue s'adapte sur le compte-gouttes du flacon. Elle est graduée en kilo de poids correspondant à la dose de 0,05 mg/kg de méloxicam.
Pour l'initiation du traitement des troubles musculo-squelettiques chroniques le premier jour, administrer 2 fois la dose d'entretien. Pour l’initiation du traitement des troubles musculo-squelettiques aigus le premier jour, administrer 4 fois la dose d'entretien.
Administrer mélangé à l'alimentation ou directement dans la bouche.
Bien agiter avant emploi. Eviter l’introduction de toute contamination au cours de l’utilisation.
Veiller soigneusement à l'exactitude de la dose. La dose recommandée ne doit pas être dépassée.

Contre-indications

Ne pas utiliser :
— chez les femelles gestantes ou allaitantes ;
— chez les chats atteints de troubles digestifs, tels qu'irritation ou hémorragie, d'insuffisance hépatique, cardiaque ou rénale ou de troubles hémorragiques ;
— en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients ;
— chez les chats âgés de moins de 6 semaines.

Effets indésirables

Les effets indésirables typiques des AINS tels que perte d’appétit, vomissements, diarrhée, méléna, léthargie et insuffisance rénale ont été occasionnellement rapportés.
Dans de très rares cas, des élévations des enzymes hépatiques ont été rapportées.
Ces effets indésirables sont dans la plupart des cas transitoires et disparaissent à la suite de l'arrêt du traitement, mais ils peuvent être sévères ou fatals dans de très rares cas.
Si des effets indésirables apparaissent, interrompre le traitement et demander l’avis d’un vétérinaire.

Précautions d'emploi

• Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
Eviter l'emploi chez l'animal déshydraté, hypovolémique ou hypotendu, en raison des risques potentiels de toxicité rénale.
Douleur et inflammation post-opératoires : considérer une thérapie multimodale en cas de nécessité de soulagement additionnel de la douleur.
Troubles musculo-squelettiques chroniques : la réponse à un traitement à long terme doit être suivie à intervalles réguliers par un vétérinaire.
• Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
Sécurité non établie en cas de gravidité et de lactation.
• Interactions :
— Les autres AINS, les diurétiques, les anticoagulants, les antibiotiques aminoglycosides et les molécules fortement liées aux protéines peuvent entrer en compétition pour cette liaison et conduire ainsi à des effets toxiques. Ne pas administrer conjointement avec d'autres AINS ou des glucocorticoïdes.
Eviter l'administration conjointe de substances potentiellement néphrotoxiques.
— Un traitement préalable par des anti-inflammatoires autres que METACAM® 2 mg/ml Solution injectable pour chats à la dose unique de 0,2 mg/kg peut entraîner l'apparition ou l'aggravation d'effets indésirables. Il est donc recommandé d'observer une période libre avec de tels médicaments d'au moins 24 heures avant d'instaurer le traitement. Cette période libre doit toutefois prendre en compte les propriétés pharmacologiques des produits utilisés précédemment.
• Surdosage :
La marge thérapeutique étroite chez le chat et des signes cliniques de surdosage peuvent être observés pour des niveaux de surdosage relativement faibles.
En cas de surdosage, des effets indésirables tels que déjà listés sont attendus comme étant plus sévères et plus fréquents. En cas de surdosage, instaurer un traitement symptomatique.
• Précautions pour l’utilisateur :
Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux AINS devraient éviter tout contact avec le médicament.
En cas d'ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice.

Catégorie

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance.

Conservation

Durée de conservation après première ouverture :
— Flacon de 3 ml : 14 jours.
— Flacon de 15 ml : 6 mois.

Présentation(s)

Boîte de 1 flacon de 3 ml (avec compte-gouttes et seringue doseuse)

Autorisation Européenne EU/2/97/004/034 du 20/04/07

GTIN 04028691511151

Boîte de 1 flacon de 15 ml (avec compte-gouttes et seringue doseuse)

Autorisation Européenne EU/2/97/004/026 du 20/04/07

GTIN 04028691511434

C.I.P. 679 978.3

BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE

Division Santé Animale
12, rue André Huet
CS 20031
51721 REIMS CEDEX
Tél. : 03.26.50.47.50