Err

Les Médicaments Vétérinaires

carprieve

 

Composition

Solution injectable :
CARPROFENE : 50 mg
Alcool benzylique : 10 mg
Hydroxyméthanesulfinate de sodium : 2,5 mg
Excipients q.s.p. : 1 ml

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :
Le carprofène est un AINS aux propriétés analgésiques et antipyrétiques. C'est un dérivé de l'acide phénylpropionique appartenant à la famille des 2-arylpropioniques. Il présente un centre chiral en C2 du radical propionique, ce qui entraîne l'existence de 2 formes de stéréoisomères : les énantiomères S(+) et R(-).
Le mécanisme d'action du carprofène n'est pas complètement connu. Il existe 2 hypothèses principales. La première est qu'il est un inhibiteur sélectif de l'iso-enzyme cyclo-oxygénase, COX-2. La seconde est qu'il est un faible inhibiteur des 2 isoformes COX-1 et COX-2, et qu'il agit, au moins partiellement, par un autre mécanisme d'action inconnu. Il semble néanmoins que l'énantiomère S(+) soit responsable de l'inhibition sélective des COX-2. Les énantiomères S(+) et R(-) subissent une glucuronidation et l'énantiomère S(+) subit un cycle entéro-hépatique.
Propriétés pharmacocinétiques :
- Chez le chien, une administration S.C. de 4 mg/kg de carprofène permet d'obtenir un pic plasmatique de 12,6 µg/ml en 3 h environ. Biodisponibilité : entre 90 et 100 %. Volume de distribution faible. La concentration la plus élevée est atteinte dans le plasma. Le ratio des concentrations tissus/plasma est inférieur à 1, ce qui est cohérent avec un taux de fixation élevé aux protéines plasmatiques. Lors de son élimination, le carprofène est d'abord métabolisé dans le foie en glucuronides. 70 à 80 % des métabolites produits sont éliminés dans les fèces et 10 à 20 % dans les urines. T1/2 de 9 heures.
Paramètres observés pour chaque énantiomère R(-) et S(+) : voir RCP.
- Chez le chat, après administration I.V., une demi-vie (T1/2) de 20,1±16,6 h a été observée. La demi-vie d'élimination du carprofène est comprise entre 9 et 49 heures.

Indications

Chez les chiens : contrôle de la douleur post-opératoire et de l'inflammation après chirurgie orthopédique et chirurgie des tissus mous (y compris la chirurgie oculaire).
Chez les chats : contrôle de la douleur postopératoire à la suite d'ovariohystérectomie et de chirurgie des tissus mous.

Administration et posologie

Voies S.C. (chiens) ou I.V. (chiens, chats).
Chiens : 1 ml pour 12,5 kg par voies I.V. ou S.C., de préférence en pré-opératoire, au moment de la prémédication ou de l'induction de l'anesthésie (=4 mg/kg de carprofène).
Une seule injection suffit pour une durée de 24 heures. Si une analgésie post-chirurgicale supplémentaire est nécessaire au cours des premières 24 heures, une demi-dose unique (2 mg/kg) de carprofène peut être administrée.
Il est possible de prolonger la couverture analgésique et anti-inflammatoire après la chirurgie par un traitement oral en utilisant des comprimés de carprofène à la dose de 4 mg/kg/jour pendant 5 jours.
Chats : 0,24 ml pour 3 kg en dose unique I.V., de préférence en pré-opératoire, au moment de l'anesthésie (=4 mg/kg de carprofène).
Pour une utilisation péri-opératoire, administrer le produit au moins 30 minutes avant l'anesthésie.

Contre-indications

Ne pas utiliser :
- chez les animaux présentant des troubles cardiaques, hépatiques, rénaux ou digestifs, en cas de risques d'ulcération ou de saignements gastro-intestinaux, d'hypersensibilité au carprofène, à un autre AINS ou à l'un des excipients du médicament. Comme avec les autres AINS, il existe un risque de rares effets secondaires rénaux ou hépatiques idiosyncrasiques.
- après une chirurgie au cours de laquelle il y eu des pertes sanguines importantes.
Ne pas administrer :
- de façon répétée chez le chat,
- à des chats de moins de 5 mois,
- à des chiens de moins de 10 semaines.

Effets indésirables

Des effets indésirables typiques des AINS tels que vomissements, ramollissement des fèces ou diarrhée, traces de sang dans les selles, perte d'appétit et léthargie, ont été rapportés. Ces effets secondaires apparaissent le plus souvent au cours de la première semaine de traitement, sont dans la plupart des cas transitoires et disparaissent après l'arrêt du traitement mais dans de très rares cas ils peuvent être graves voire mortels.
Dans le cas ou des réactions secondaires apparaissent, stopper le traitement et demander l'avis du vétérinaire.
Comme avec les autres AINS, il existe un risque de rares effets secondaires rénaux ou hépatiques idiosyncrasiques.
Occasionnellement, une réaction locale peut être observée au point d'injection à la suite d'une injection sous-cutanée.

Précautions d'emploi

Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
- Ne pas dépasser la dose ou la durée de traitement recommandé, particulièrement chez le chat.
Chez le chat, en raison d'une demi-vie supérieure et d'un index thérapeutique plus faible, il est conseillé de ne pas dépasser la dose recommandée, et d'utiliser des seringues graduées de 1 ml afin de mesurer avec précision la dose à administrer.
- L'utilisation chez les chiens ou les chats âgés peut induire un risque additionnel. Si une telle utilisation ne peut être évitée, une diminution de la dose peut être nécessaire ainsi qu'un suivi clinique attentif.
- Eviter toute utilisation chez les animaux déshydratés, hypovolémiques ou souffrant d'hypotension (risques accrus de toxicité rénale).
- Les AINS peuvent provoquer une inhibition de la phagocytose. Dans le traitement des états inflammatoires associés à une infection bactérienne, initier une thérapie antimicrobienne concomitante.
Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
Des études chez des animaux de laboratoires (rat, lapin) ont mis en évidence un effet fœtotoxique du carprofène à des doses proches des doses thérapeutiques.
L'innocuité du médicament n'ayant pas été établie lors de la gestation et de la lactation, ne pas administrer dans ces cas.
Interactions :
Ne pas administrer d'autres AINS ou glucocorticoïdes simultanément ou dans un délai de 24 heures après administration du produit.
Le carprofène est fortement lié aux protéines plasmatiques et peut entrer en compétition avec d'autres molécules fortement liées. Ce type d'association peut alors conduire à l'apparition d'effets toxiques.
Ne pas administrer simultanément de médicaments potentiellement néphrotoxiques.
Incompatibilités :
En l'absence d'études, ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.
Surdosage :
Il n'existe pas d'antidote spécifique en cas de surdosage. Un traitement symptomatique (tel qu'appliqué en cas de surdosage aux AINS) peut être instauré.
Précautions pour l'utilisateur :
Manipuler le produit avec précaution afin d'éviter toute auto-injection accidentelle et tout contact avec la peau. En cas de contact avec la peau, rincer immédiatement. Se laver les mains après manipulation du produit.

Catégorie

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance.

Conservation

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.
Durée de conservation : 2 ans.
Après première ouverture : 28 jours.

Présentation(s)

A.M.M. FR/V/0401173 0/2008
Boîte de 1 flacon verre de 20 ml

GTIN 05023534015963



Titulaire de l'A.M.M. :
Norbrook Laboratories Limited (Irlande du Nord)
Exploitant :

BAYER SANTE Division Santé animale

13, rue Jean Jaurès
92807 PUTEAUX CEDEX
Tél. : 01.49.06.56.00
Fax : 01.49.06.58.48