Err

Les Médicaments Vétérinaires
   

Composition

Sirop :
PHENYLPROPANOLAMINE
(s.f. de chlorhydrate) : 40,28 mg
(éq. à 50 mg de chlorhydrate de phénylpropanolamine)
Excipients q.s.p. : 1 ml

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :
Le chlorhydrate de phénylpropanolamine est un agent sympathomimétique. C'est un analogue des amines endogènes sympathomimétiques.
L'effet clinique de la phénylpropanolamine dans le traitement de l'incontinence urinaire est fondé sur son action stimulante de certains récepteurs a-adrénergiques ce qui provoque une augmentation et une stabilisation du tonus de l'urètre, principalement innervé par des nerfs adrénergiques.
La phénylpropanolamine est un mélange racémique d'énantiomères L et D.
Propriétés pharmacocinétiques :
Chez le chien, la concentration plasmatique maximale de phénylpropanolamine est atteinte en 1 heure environ et la demi-vie est approximativement de 3 heures. Aucune accumulation n'a été observée après administration d'une dose de 1 mg/kg, 3 fois par jour pendant 15 jours.
Lorsque le produit est administré à jeun, sa biodisponibilité augmente significativement.

Indications

Chez les chiennes : traitement de l'incontinence urinaire associée à une insuffisance du sphincter urétral.
L'efficacité a été démontrée uniquement chez des chiennes ovariohystérectomisées.

Administration et posologie

Voie orale.
Chiennes : 0,1 ml pour 5 kg, 3 fois par jour (soit 1 mg de chlorhydrate de phénylpropanolamine/kg, 3 fois par jour) dans la nourriture.
L'absorption du chlorhydrate de phénylpropanolamine augmente si le produit est administré à jeun.

Contre-indications

L'utilisation de la spécialité n'est pas indiquée dans le traitement des troubles de la miction d'origine comportementale.
Ne pas administrer chez les animaux traités avec des inhibiteurs non sélectifs de la mono-amine oxidase.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité connue au principe actif ou à l'un des excipients.

Effets indésirables

Au cours des essais cliniques, des selles molles, des diarrhées liquides, une diminution de l'appétit, des arythmies et des syncopes ont été rapportées chez certains chiens.
Le traitement peut être poursuivi en tenant compte de l'importance des effets indésirables observés.
Les sympathomimétiques peuvent avoir de nombreux effets, la plupart d'entre eux simulant une stimulation intense du système nerveux sympathique (par ex. : effets sur le rythme cardiaque et sur la pression sanguine).
Des cas de vertiges et de nervosité ont occasionnellement été rapportés.
Une hypersensibilité peut apparaître dans de très rares cas.

Précautions d'emploi

Précautions particulières d'emploi :
La phénylpropanolamine, en tant qu'agent sympathomimétique, peut affecter le système cardiovasculaire, particulièrement la pression sanguine et le rythme cardiaque et doit être utilisée avec précaution chez les chiens souffrant de pathologies cardiovasculaires.
Un soin particulier doit être apporté lors du traitement des animaux présentant une insuffisance rénale ou hépatique sévère, un diabète sucré, un hyperadrénocorticisme, un glaucome, une hyperthyroïdie ou d'autres désordres métaboliques.
Chez les chiennes de moins de 1 an, la possibilité d'une incontinence liée à une anomalie anatomique doit être évaluée préalablement au traitement.
Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
Ne pas administrer aux chiennes en gestation ou en lactation.
Interactions :
L'administration concomitante de la spécialité avec d'autres agents sympathomimétiques, des anticholinergiques, des antidépresseurs tricycliques ou des inhibiteurs spécifiques de type B de la mono-amine oxidase doit se faire avec précaution.
Surdosage :
Chez les chiens en bonne santé, aucun effet secondaire n'a été observé à 5 fois la dose thérapeutique recommandée. Cependant, il est probable qu'un surdosage en phénylpropanolamine pourrait entraîner des symptômes de stimulation excessive du système nerveux sympathique. Le traitement doit être symptomatique. 
Des antagonistes alpha-adrénergiques peuvent être appropriés en cas de surdosage important. Cependant, il n'est pas possible de recommander spécifiquement un antidote ou une posologie.
Précautions particulières pour l'utilisateur :
Le chlorhydrate de phénylpropanolamine est toxique par ingestion à forte dose.
Les effets indésirables se traduisent par des vertiges, des maux de tête ou des nausées, des insomnies ou une nervosité et une hypertension.
Un surdosage important peut être fatal, particulièrement chez les enfants.
Pour éviter toute ingestion accidentelle, ce produit doit être conservé hors de portée des enfants.
Toujours replacer le bouchon de sécurité après utilisation.
En cas d'ingestion accidentelle, consulter immédiatement un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquette.
En cas de contact accidentel avec la peau, laver la zone souillée à l'eau et au savon. Se laver les mains après utilisation du produit.
En cas de contact accidentel avec les yeux, rincer à l'eau pendant 15 minutes environ et consulter un médecin.

Catégorie

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance.

Conservation

Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C. Ne pas conserver au réfrigérateur.
Durée de conservation : 2 ans.
Après ouverture : 3 mois.

Présentation(s)

A.M.M. FR/V/7042093 3/2003
Boîte de 1 flacon de 30 ml et 1 seringue graduée de 1,5 ml

GTIN 03605877486413

Boîte de 1 flacon de 100 ml et 1 seringue graduée de 1,5 ml

GTIN 03605870002467

Laboratoire VÉTOQUINOL S.A.

70204 LURE CEDEX
Direction France
31, rue des jeuneurs
75002 PARIS
Tél. : 01.55.33.50.25
Fax : 01.47.70.42.05